FootballGabon

ARRIÉRÉS DE PRIMES DE MATCHS : LES FILLES SOULAGÉES !

170Vues

Les catégories U20 et U23 dames de nos différentes sélections de football , qui accusaient du retard dans la réception de leurs primes de matchs lors des dernières sorties internationales pendant les éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations et de la prochaine coupe du monde .

Conscient de cette dette , le comex a puisé dans l’enveloppe octroyée par le FIFA dans le cadre du développement du football féminin.

Une dette qui au départ incombait à l’état , car en charge du paiement des primes des athlètes via le trésor public , lesquels athlètes sont issus des différentes catégories des sélections nationales du Gabon , alors que cet argent était disponible en son temps , la fegafoot recevait un coup de fil émanant des autorités pour l’annulation du paiement des joueuses , une situation d’autant plus gênante pour Pierre Alain Mounguengui qui en bon père de famille a procédé par un plan B en réglant la dette à travers le fond de développement du football féminin octroyé par la FIFA.

Pour rendre la chose plus concrète , les joueuses issues des catégories précitées et l’encadrement techniques qui étaient du groupe lors des différentes campagnes étaient présents au siège de la Fegafoot afin de percevoir des chèques bancaires, les athlètes absents sur le territoire national devraient se faire représenter par les membres de leurs familles respectives .

Occasion pour le patron du football au Gabon de dire merci aux jeunes filles et aux différents staffs techniques pour la patience accordée à la fédération gabonaise de football tout au long de ce périple sans heurts << je vous invite par ailleurs , pour celles qui ont obtenues le baccalauréat cette année à vous inscrire au concours d’entrée à l’Institut national de la jeunesse et des sports , et la Fegafoot s’engage à prendre en charge les recalés à travers une attribution de bourses d’études dans le même Institut >> a indiqué Pierre Alain Mounguengui.

Un soulagement énorme pour les filles scolarisées , qui n’auront plus de peine à se faire pour l’achat des fournitures scolaires.

Par Alvarez Oliveira

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =