BoxeGabon

LIGUE DE BOXE DE L’ESTUAIRE : LES BOXEURS INVITÉS AUX DEPISTAGES COVID-19

105Vues

Ce 24 décembre 2020 a notamment été mouvementé du côté du palais de sports de Libreville avec une affluence plutôt rare composée des boxeurs issus des clubs devant prendre part au coup d’envoi du gala qui marque le début de la saison 2020-2021 de la ligue de boxe de l’estuaire , une condition imposée par cette institution dans le but d’éviter toute contamination liée au covid-19.

La ligue de boxe de l’estuaire lance officiellement sa saison sportive 2020-2021 ce samedi 26 décembre 2020 à la salle nationale de boxe par un gala d’ouverture lequel comprendra les pugilistes issus des clubs de la capitale gabonaise . Ainsi pour palier aux méthodes de lutte contre le coronavirus , la section médicale de cette institution conduite par maître Aimé Bouassa s’est rendue ce jeudi 24 décembre 2020 dans l’un des centres de dépistage de la covid-19 à Libreville avec les athlètes convoqués à prendre part à ce gala de boxe afin de procéder aux tests PCR.

La grande famille du noble art sur le plan local ne voudrait pas être en marge des restrictions sanitaires prises par le gouvernement en matière de prise de conscience individuelle et collective sur des moyens de lutte face à l’épidémie à coronavirus << Nous ne pouvons pas faire autrement que de mettre en place les conditions permettant une bonne organisation de nos activités , cela fait en tout neuf (9) mois que nous ne pratiquons plus nos activités sportives , et suite à la mesure se rapportant à la reprise des activités sportives seule les disciplines individuelles sont autorisées à reprendre les activités à condition de remplir le cahier de charge sanitaire soumis à chaque entité . C’est ce que nous avons fait en commençant ce jeudi par les tests de dépistage pour les athlètes appelés ,ne prendront part à ce gala que ceux dont les résultats sont déclarés négatifs au coronavirus >> déclare maître Aimé Bouassa membre de la ligue de boxe de l’estuaire qui tient aux  respects des mesures barrières imposées par les autorités sanitaires du pays.

Libreville étant le centre de la pratique des disciplines sportives au Gabon , sans nul doute que si l’ouverture de la saison à venir au sein du noble art était concluante , il ne serait pas étonnant que dans les jours qui vont suivre d’autres entités en fassent de même .

Par Anastasia Bodipo

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
25 + 15 =