FootballGabon

PANTHÈRES : LES TRICHEURS DE LA SÉLECTION NATIONALE

964Vues

Depuis 2012 , date de la première coupe d’Afrique des nations de football co-organisé par le Gabon et la Guinée équatoriale , le Gabon n’a plus jamais eu une équipe aussi compétitive, les efforts conjugués ont permis au Gabon de faire sensation en phase finale de la CAN 2015 bien qu’écarté au premier tour, aujourd’hui nous assistons à des appelés en sélection nationale de football qui ne font pas l’unanimité du peuple.

Guelor Kanga , porte les couleurs du Gabon depuis environ sept ans pour un but inscrit , tributaire des multiples ratés à chacune des prestations.

L’homme est frappé par le syndrome de l’immobilisme lequel consiste à tiré l’équipe vers le bas , cela a été confirmé lundi dernier à Banjul , aucune action menée capable de faire redouté l’adversaire .

Avec un football haché et peu productif , Guelor Kanga ne mérite plus sa place au sein des panthères.

Idem pour sa doublure Levy Madinda , qui aujourd’hui sa convocation pose problème car il manque de temps de jeu et sa mauvaise hygiène de vie , fait de lui le joueur le plus Gras de la sélection , prise de poids excessive pour un footballeur de cette trempe c’est tout simplement scandaleux.

Denis Bouanga et Aaron Boupenza doivent comprendre qu’on brille en football par le talent , et ce talent doit être accompagné par le collectif , qui devraient faire d’eux des joueurs redoutables au sein de l’attaque gabonaise au côté de Pierre Emerick Aubameyang , ne pas en prendre en compte les dits éléments ne faciliterait pas la tâche aux panthères qui se doivent de battre la RDC à Franceville au mois de mars 2021 pour la 5 ème journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021.

Cette occupation des places n’offrent pas la possibilité à d’autres jeunes les portes des panthères , et bloque la progression des jeunes.

Lorsqu’un joueur sait pertinemment que sa doublure n’est pas au top de sa forme , nous assistons impuissament à la perte de valeurs qui voudrait que ne peut être convoqué en sélection nationale que les méritants et non les amis , cette absence de concurrence à divers postes est tributaire aujourd’hui à la baisse du niveau de jeu produit par des panthères .

Oui à la convocation des joueurs , notamment des jeunes , mais il va falloir qu’ils soient compétitifs , et là nous interpellons Do Marcolino qui lui est en charge de la supervision des athlètes gabonais évoluant à l’extérieur , afin que son regard à l’endroit des joueurs contactés soit le plus professionnel que possible , ne pas opéré les choix avec intentions , ce qui risquerait de fragilisé le groupe qui compte déjà des joueurs d’un certain calibre.

Aujourd’hui au sein de la sélection gabonaise de football , beaucoup des joueurs sont déjà aux portes de la sortie , le cas Bruno Ecuele Manga par exemple L’homme n’a plus sa forme , l’intégration des nouvelles têtes s’imposent déjà à Patrice Neveu , il va falloir faire avec des nouveaux jeunes qui ne doivent pas forcément provenir des championnats inter Boulangerie de la région parisienne , mais pensez-y au national foot qui à notre sens est le vivier des panthères en terme de ressource humaine.

Qu’on arrête un peu de sélectionné les joueurs de cinquième division française au détriment des jeunes du national foot du Gabon , si cela est devenu une nouvelle formule et critère de sélection , beaucoup des compatriotes trouveront le malin plaisir de se rendre en Europe et évolués dans un championnat de quartiers , et hop on saute en sélection nationale , cette fâcheuse pratique tuera le football gabonais.

La fédération gabonaise de football , via son président Pierre Alain Mounguengui fait déjà des multiples éfforts afin que le football gabonais brille de nouveau , l’ensemble des composants qui gravitent autour de cette discipline devraient lui rendre l’ascenseur.

Trop de tricheurs en équipe nationale gabonaise , beaucoup de joueurs ne méritent pas la tunique vert , jaune et bleu au regard de leurs différentes prestations .

Par Xavier Pérez

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
42 ⁄ 14 =