GabonVolleyball

Pas d’épreuves nationales en élite A et B .

489Vues

Alors que l’épidémie de Covid-19 n’a pas encore atteint son pique en Afrique et au Gabon la fédération gabonaise de volley-ball jette l’éponge .

Pas de surprise en effet plusieurs dirigeants de notre sport au Gabon qui peinent chaque année à tenir leurs engagements dans la tenue des compétitions ont désormais sur leurs lèvres l’effet Coronavirus comme si très souvent ils étaient respectueux des engagements pris lors des assemblées générales.

Aujourd’hui , la fédération gabonaise de volley-ball avec à sa tête Raymond Bernard Bivigou qui à peine élu pour un second mandat décide de ne point tenir les championnats nationaux élite A et B de volley-ball pour cause de crise sanitaire , une information relayée par le compte Facebook de cette institution ce 10 avril 2020 à 9 heures 30 qui dans son contenu annonce probablement l’organisation de la coupe du Gabon aux mois d’août ou décembre 2020 dans une moindre mesure .

Des décisions qui laissent perplexe les amoureux de la discipline qui ne comprennent pas cet agissement précipité du président fédéral lequel s’apparente à une fuite en avant des promesses non tenues , en effet cette institution sportive fait partie des mauvais élèves depuis l’ancien bureau , des compétitions qui généralement sont déclarées à la tutelle et financées par le contribuable à coup de millions mais qui n’ont jamais eu lieu.

Mieux , l’on s’appuie désormais sur les quatre années et plus de non financement des fédérations sportives par l’État , mais pendant la période de vaches grasses le volley-ball a toujours eu du mal à prendre de l’envol nous aimerions avoir des explications , en conclusion l’annulation de cette épreuve est certainement une entrave de trop , mais pas un fait étonnant connaissant les personnalités qui pilotent cette discipline au Gabon.

Euphrem Biyogo Edzo

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
6 ⁄ 3 =