FootballGabon

BLANCHARD ANDOUME , OU L’HISTOIRE D’UN OPPORTUNISTE DANS LE FOOTBALL GABONAIS ?

505Vues

Il aura tout cherché pour se faire une place au soleil. Entre l’ambition légitime de briguer la fédération gabonaise de football sans y parvenir se contentant d’une modeste avant dernière place sur 5 candidats lors de la dernière élection .

Il aura tenté un rapprochement avec les équipes nationales en intégrant l’actuel bureau avec un poste de vice-président sans informer ses amis de lutte . Drôle de leader !

En réalité c’était pour une proximité avec Igor Simard qui s’occupait des budgets à travers le fond national pour le développement du sport ( Fnds) transformé en office aujourd’hui .

Il était devenu ingérable omniprésent au siège du Fnds avant d’être poussé à la démission par les proches de Pierre Alain Mounguengui. Le président fédéral qu’il appelait Tonton avait banalisé son départ . Ce qui fait de Blanchard Andoume l’un des grands opposants de l’actuel bureau fédéral . Il ne baisse pas les bras il va se faire une santé au CF Mounana où le propriétaire du club Hervé Patrick Opiangah selon nos informations serait gêné , par l’ambition très démesurée de ce jeune qui pourrait mettre un froid dans ses excellentes relations avec l’actuel patron du football gabonais .

Pire , les sorties du candidat malheureux avec les articles à charge contre la FEGAFOOT en plein dossier KANGA a nourri les inquiétudes de ses soutiens y compris les anciens internationaux contactés en Europe dans la foulée pour la conquête de la maison Alexandre Sambat.

Plusieurs personnes n’y voient guère un concours des circonstances surtout quand il attaque même la commission juridique de la Fegafoot qu’il a traité d’incapable << Là ça va très loin , il s’agit du pays >> devait lâcher un ancien international vivant en Europe .

Si on ajoute ses relais dans la presse locale , on comprend qu’il s’agissait de la stratégie du complot. S’il a tenté un rapprochement raté avec le bord de mer par d’autres liens autres que sportifs pour un soutien sérieux .

Blanchard Andoume a opté pour les réseaux sociaux pour salir ses adversaires en route pour la Fegafoot . Une stratégie pas toujours payante sachant que les réseaux sociaux ne votent pas .

On retient qu’il est capable de tous les compromis pour arriver au fauteuil . Dieu seul sait si les gabonais sont prêts à donner la gestion de leur football à un opportuniste qui manque visiblement de maturité .

La Rédaction

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =