FootballGabon

ENTRETIEN : MARIO LEMINA À COEUR OUVERT

517Vues

Libreville , le 23 novembre 2022 ( Cafesportplus.com ) . Profitant de la trêve internationale liée à l’organisation de la Coupe du Monde qui se déroule au Qatar actuellement, Mario Lemina, international gabonais, a choisi sa Terre natale, le Gabon, pour se ressourcer auprès des siens, et, malgré une blessure contractée lors de la dernière journée de championnat avec Nice, en a profité pour aller sur le terrain avec les membres de la Fondation Elisabeth .

Celle-là même qui fait sa joie depuis sa création en 2016. C’est donc fort de cette expérience riche en émotion et de ses multiples rencontres, que Mario Lemina, Fondateur de ladite association, a donné de son temps en accordant à certains médias de la place un entretien, entretien dans lequel il a accepté, à cœur ouvert, de partager son expérience aussi bien sur les terrains, qu’en dehors en dévoilant les belles ambitions qu’il a pour la Fondation Elisabeth et ceux-là qu’il entend aider, accompagner.

Lecture

Mario Lemina, 29 ans, qui évolue à l’OGC Nice depuis 1 an et demi, n’a pas caché ses ambitions pour ce club dont il devient l’un des piliers et vice-capitaine.  » Depuis le début de saison, je me sens très bien. Je ne vois aucun inconvénient à rester à Nice, club dans lequel je me sens à l’aise. Tant que le club et moi partageons la même ambition, il n’est pas impossible que l’aventure continue au-delà de cette année. Je me sens heureux à Nice « .

Dans une superbe forme depuis le début de saison, notre International Gabonaise a été freiné par une blessure qui le tiendra éloigné pendant quelques semaines. Bien que déçu du timing de cette blessure, qui survient après qu’il a été élu Joueur du Mois d’octobre par les fans de l’OGC Nice, Mario Lemina garde le moral et sa motivation. » Comme je le dis souvent : c’est le travail qui paie. C’est vrai qu’en ce moment ce n’est pas la forme parce que je me suis blessé, mais je reste persuadé qu’en donnant le meilleur de moi-même et en travaillant dur, les objectifs fixés seront atteints ».

Conscient de la chance qu’il a de pouvoir pratiquer ce sport qu’il aime tant, c’est naturellement et avec la même passion et détermination affichée sur le rectangle vert que Mario Lemina, au travers de la Fondation Elisabeth, s’engage sur le volet social .

Particulièrement ému lors d’une visite à un orphelinat au PK …. Les enfants ont pu rêver le temps d’un instant. Pourquoi un tel engagement au niveau social ? Se sent-il obligé de le faire ? « Je ne pense pas que ce soit une obligation de le faire. C’est propre à chacun. Mais avant toute chose, c’est peut-être aussi une question d’éducation, de passion, d’amour de son prochain. Vous savez, dans notre famille, on nous a appris l’esprit du partage très tôt.

Nous cultivons cette envie d’aide envers les autres et aujourd’hui, je suis dans une position qui me permet de rester dans cette logique. Et Cette fondation, qui porte le nom de ma grand-mère, celle avec qui j’ai passé une grande partie de mon enfance, me tient à cœur. Quand je vois les bonnes œuvres faites au Gabon pendant mon absence par les membres de la fondation, mes frères et sœurs, ce sont des pensées positives qui m’accompagnent et ça me rend heureux « .

Ce court séjour a également permis à notre International Gabonais de se rapprocher d’une équipe que la Fondation Elisabeth a décidée d’accompagner. Il s’agit du Littoral Football Club, club disputant le championnat de la Ligue de Football de l’Estuaire, en 3ᵉ division. Pourquoi le Littoral Football Club ?  » Il s’agit d’un projet qui ne date pas d’aujourd’hui en réalité. Cela fait quelque temps qu’on m’en avait beaucoup parlé. Vous savez, on a eu une très bonne connexion avec le président du Littoral FC et c’est important. Raison pour laquelle nous sommes concentrés sur ce projet en particulier. Aujourd’hui, je suis parti les voir, et je trouve que ça prend forme.

Il y a beaucoup de choses qui se mettent en place et on continuera, tous, avec les moyens qui pourront être mis à disposition, d’aider le club dans son développement et faire encore mieux. Avec les efforts de tous et la Grâce de Dieu, nous sommes persuadés que le Littoral FC sera à sa place et fera partie de l’élite » .

Voilà donc un projet qui nous rappelle le fort attachement que Mario Lemina a pour sa terre natale, pour ses compatriotes, pour le football local et la nouvelle génération. Son récent retrait de l’équipe des panthères ne veut pas dire qu’il quitte le Gabon.

Au contraire, Mario Lemina, à travers ce court séjour à Libreville, et la Fondation Elisabeth, nous a rappelé qu’il aime le Gabon et qu’il est fan des panthères depuis son plus jeune âge et que son rêve est de voir cette équipe des Panthères réussir.Enfin, La fondation Elisabeth a une forte pensée pour le Jeune Loïc Edzang Abessolo, qu’elle a essayé d’accompagner du mieux qu’elle pouvait lorsque des soucis de santé se sont présentés en prenant en charge les frais d’hospitalisation entre autres. Aujourd’hui, Loïc devrait être évacué avec l’aide de la CNAMGS et se rétablira, nous l’espérons tous, très bientôt.

Propos recueillis par Corso Ulrich Sima

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 + 12 =