BasketballGabon

FEGABAB-ÉLECTIONS : DES EXCLUSIONS EN PRÉPARATION !

684Vues

À la tête de la fédération gabonaise de basket-ball depuis près d’une olympiade Léopold Evah qui a annoncé qu’il ne se porterait plus Candidat à cette élection , semble tenir toujours les manettes de cette entité , le renouvellement du comité exécutif de la fédération gabonaise de basket-ball étant fixé au plus tard le 31 décembre 2020 selon les textes , jusque-là on assiste plutôt à des mécanismes visant à exclure certains délégués et club qui ne sont pas d’accord avec le mode de gestion du bureau sortant qui tente coûte que coûte à maintenir sa main mise sur la nouvelle équipe qui pourrait prendre les commandes de cette institution.

Les plaintes se multiplient , plus on s’approche du renouvellement du bureau de la fegabab , des clubs se sont soulevés pour dire non à la modification des textes de la fegabab , dit-on par Léopold Evah qui au passage s’est attaché des services des personnes tapis dans l’ombre pour refaire à leur guise les textes sans accord préalable des ligues et clubs , mieux sans informé la tutelle et le comité olympique qui certainement à leurs yeux ne représentent rien du tout.

Un plan qui a très vite tourné au vinaigre , d’autant plus que les clubs ont très vite mis à découvert cette mascarade qui ne grandit pas le basket-ball gabonais.

Aujourd’hui les amoureux de la balle orange au Gabon ne sont toujours pas fixés sur la date arrêtée pour la tenue de la prochaine assemblée générale extraordinaire , alors que les textes disent que celle-ci doit se tenir au plus tard le 31 décembre de cette année , et le dépôt des dossiers des éventuels postulants doit se faire dans une marge de 45 jours.

21 jours pour la convocation de l’assemblée générale , soit-elle extraordinaire indique les textes de la fegabab , à ce qui semble plusieurs clubs et ligues sont dans la ligne de mire du bureau sortant , objectif mettre hors course tout électeur qui ne leur est pas favorable , la ligue phare du basket-ball au Gabon pourrait subir les foudres de l’ancienne équipe à la prochaine élection.

Consequence de cette gestion , la naissance des clans.

L’image que présente le basket-ball gabonais aujourd’hui est toute autre que la vérité des lèvres , la guerre du leadership est là, le tout se déroule sous la barbe des aînés de la discipline qui au lieu de taire les divergences s’investissent plutôt dans la division et l’invective.

Au moment où nous mettons sous presse cet article , nous apprenons à l’instant que la liste du collège électoral de la prochaine assemblée est en fabrication dans les lieux secret comme pour dire que l’équipe sortante a déjà à sa disposition un potentiel candidat << un protégé du groupe Léopold Evah >>

S’agissant de celui là qui pourrait être mieux côté auprès du natif de Lambaréné , ville située au centre du Gabon , plusieurs noms sont cités , mais celui qui revient très souvent sur les lèvres de ceux qui suivent cette actualité est l’identité du responsable et promoteur de la BAC Ligue , Willy Conrad Asseko qui dit-on est soutenu par le bureau sortant.

À l’allure où vont les choses , un Hold-up électoral est à craindre lequel pourrait plongé le basket-ball dans une profonde crise comme l’a été les fédérations gabonaises de Taekwondo et d’athlétisme.

Léopold Evah gagnerait à mettre le basket-ball gabonais sur les rails pour ses derniers instants de gestion , lui qui est décrié par sa gestion .

La rédaction

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 − 13 =