GabonJudo

FEGAJUDO / CRISE : WILFRIED NGUEMA POUSSÉ VERS LA SORTIE PAR LE COLLECTIF DES CLUBS ET LIGUES DU PAYS

333Vues

Libreville , le 28 juillet 2022 ( Cafesportplus.com ) . Le collectif des clubs et ligues du Gabon exigent du président fédéral Wilfried Nguema l’organisation d’une assemblée générale ordinaire . Au regard de la non-tenue de celle-ci depuis plusieurs mois , l’entité menace de tenir la sienne ce 30 juillet 2022 , suivie de l’installation du nouveau bureau fédéral à l’Institut national de la jeunesse et des sports .

Le judo national connait des troubles présentement, pour la non-tenue d’une assemblée générale ordinaire par le bureau fédéral . Le collectif des clubs et ligues du pays menacent de mettre à exécution son plan dès ce 30 juillet 2022 .

Au cours du long règne de son prédécesseur Maître André Angwe Aboughe , la contestation contre la tutelle n’était pas monnaie courante de la part des démembrements de la fédération gabonaise de judo et de ju-titsu. Il y a quelques mois , dans un entretien accordé à l’Union , Wilfried Nguema , le président fédéral déclarait ne pas nourrir l’ambition de briguer un deuxième mandat à la tête de la structure qu’il dirige depuis quatre ans .

Subscribe to our newsletter!

Mais ces dernières semaines , il y a de l’eau dans le gaz entre lui et bon nombre de responsables de clubs des trois ligues existantes ( Estuaire , Haut Ogooue et Ogooue Maritime ) . Lesquels ont constitué un collectif de 2/3 des membres avec voix deliberatives de l’assemblée générale de la Fegajudo et décide d’un coup de force ce samedi 30 juillet à Libreville .

Une circulaire parvenue dans nos mains et portant le cachet d’accusé de réception du secrétariat général de l’entité fédérale annonce en effet l’organisation , à l’Institut national de la jeunesse et des sports ( INJS) d’une assemblée générale extraordinaire et élective . Les plaignants avancent comme griefs , le non-respect des dispositions statutaires, à travers la non-tenue d’une assemblée générale ordinaire par le bureau sortant tout au long de son mandat , ainsi que l’expiration de ce dernier depuis le mois de mars 2022 .

Alors que d’autres soupçonnent le numéro un en place de vouloir imposer pour le scrutin à venir un code adopté unilatéralement et où seules les ligues auraient droit au vote . La réaction du dirigeant fédéral dont nous avons vainement exprimé le vœu d’avoir le retour devrait situer la suite des débats . Pour l’heure , le collectif ne décolère et semble maintenir sa position .

Par Anastasia Bodipo / Source L’union

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =