GabonKaraté

L’ AGAM FAIT SON RETOUR SUR LES TATAMIS

219Vues

Libreville , le 16 mai 2022 ( Cafesportplus.com ) . L’association gabonaise des arts martiaux a fait son grand retour sur les tatamis ce dimanche 15 mai au gymnase du lycée National Léon Mba à l’initiative d’un stage de reprise des activités . Outre le Karaté , le taekwondo et le judo comme invité surprise , le responsable de cette association Maître Raymond Obame Sima a honoré Jean Claude Djimbi , arbitre international de judo .

Ça faisait longtemps qu’on avait plus retrouvé sur un même podium la crème des collèges des maîtres de nos différents sports de combat . De Paterne Dicka , jusqu’au maître Akoghe pour ce qui est uniquement du karaté-Do . Le taekwondo et le judo avec maîtres Mavoungou , Aimard Nzamba , Bouguikouma et Jean Claude Djimbi . Une rencontre qui a eu tout son sens , d’autant plus que l’une des entités les plus représentatives du pays en matière de promotion des arts martiaux a consacrée ce 15 mai pour sa reprise des activités .

L’Agam qui a fait les petits plats dans les grands en reconnaissant la valeur individuelle des précurseurs des arts martiaux dans ce pays a permis à ceux là de pouvoir transmettre aux jeunes leur savoir faire en la matière à travers les techniques de bases . Chaque intité présente avait à sa possession un chef d’orchestre capable de transmettre les connaissances .  » C’est un honneur pour moi d’être ici ce matin . L’exercice était basé sur les fondamentaux , les Kions etc … Les exercices destinés aux ceintures de couleurs étaient autres que ceux répétés par les ceintures noires . Nous disons merci à l’Agam pour cette opportunité qui se veut rassembleur ‘ . A indiqué Paterne Dicka .

Maitre Raymond Obame Sima , président de l’Agam est à expliqué la symbolique de cette journée ‘ Cette journée est dédiée à la reprise de nos activités . Ça fait deux ans qu’on ne s’est pas mise au boulot . Ce stage est la reprise de nos activités . Bien que nous soyons quasiment au milieu du mois de mai , cette rencontre symbolise notre reprise des activités avec la présence du karaté , le judo et le taekwondo comme pour dire que nous ne cesserons de promouvoir les disciplines de combat ce malgré vent et marée . C’est aussi pour nous l’endroit idéal de soutenir nos jeunes . Le judo est ici pour deux raisons , la première ; nous sommes dans notre objet social parce que notre association fait dans la promotion des arts martiaux , donc nous avons pour ambition de nous ouvrir aux autres . Secondo , l’Agam honore Jean Claude Djimbi arbitre international de judo , gabonais de son état et unique arbitre africain présent aux dernièrs jeux olympiques . Nous sommes très flatté et nous avons joué notre partition en l’invitant ici afin qu’il anime le stage et pour qu’il soit présenté aux jeunes .

REPONDANT AU COURRIER DE SUSPENSION DE COLLABORATION

Suite à la nouvelle devenue virale sur les réseaux sociaux sur la suspension de collaboration de l’Agam avec l’ensemble des présidents des ligues , associations et experts fédéraux à la demande de la présidence de la Fegakama , Raymond Obame Sima répond . ‘ Nous ne sommes pas informés d’une quelconque mesure dans ce sens . On l’apprend comme vous dans les réseaux sociaux . Nous avons un siège et une adresse mais malheureusement c’est dans les réseaux sociaux que nous l’avons appris. Mieux on est pas notifié , en plus on ne peut suspendre quelqu’un qu’on a pas écouté ‘ .

Le rendez-vous s’est achevé avec la remise des médailles à ceux-là qui ont marqué les sports de combat ces dernières années .

Par Anastasia Bodipo

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
12 + 30 =