GabonHandballSports de main

Pool Cadet – LNLM la discorde est consommée

274Vues

Le premier cité accuse le second pour absence de communication par voie autorisée.

Le Pool Cadet est cette institution mise en place par les autorités de la République avec le concours de la fédération gabonaise de handball soutenue par le gouvernement via le ministère des sports pour en faire de cette entité une référence sur le plan Africain en matière de formation et d’éducation lesquelles passent par un suivi quasi permanent sur le domaine lié au sport étude , avec une toute autre particularité les pensionnaires se doivent de pratiqués le handball comme discipline de prédilection.

Un arrêté gouvernemental fait également foi de la naissance de cet organisme qui d’ailleurs beneficie d’une ligne budgétaire de l’État , voilà que depuis plus deux ans la subvention liée au fonctionnement du Pool Cadet n’y est plus reversée n’empêche que bon nombre de son effectif est scolarisé au Lycée national Léon MBA , et participe même aux jeux scolaires Ogssu sous les couleurs du lycée MBA , bien que les élèves ne soient plus internés ce qui jusque là démontrait la bonne ambiance qui existe entre le Pool Cadet et les responsables administratifs du lycée national Léon MBA.

Depuis quelques jours les dirigeants de la Fegahand ne comprennent pas l’attitude de Pierre Onanga Ossounda , proviseur du lnlm qui était au parfum de l’accord liant le ministère des sports et celui de l’éducation nationale sur la création du Pool Cadet car à l’époque il était enseignant dans l’établissement à l’origine de la palabre .

Au moment où nous en parlons nous apprenons par une source proche du dossier que cet espace qui jadis faisait la fierté du Pool Cadet est rétrocédé aux élèves des maths sup du lycée national Léon MBA sans accord préalable des propriétaires des lieux , résultats le matériel de cet organisme se trouve à la traîne dans divers endroits de l’établissement , tandis que d’autres souvenirs ayant marqués la belle époque du Pool Cadet sont introuvable à cette allure on se demande ce qui aurait pû poussé Pierre Onanga Ossounda à agir de la sorte dans un contexte où tous les moyens de communications sont réunis pour se faire entendre .

Pour une question d’équilibre de l’information , nous nous sommes rendus dans les locaux du Lycée national Léon MBA au fin de prendre la version des faits des personnes précitées , mais hélas le seul membre de l’administration que nous avons eu a préféré se taire nous renvoyant pour plus amples explications au ministère de l’éducation nationale.

On s’interroge à qui profite ce desastre , doit-on mettre une institution à la porte pour en garder une autre lorsqu’on sait que chacune d’elle doit son arrivée grâce à un arrêté ministériel ?

Texte et photos : Euphrem Biyogo Edzo

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 + 16 =