GabonKaraté

RAYMOND OBAME SIMA : J’AI DES AÎNÉS DEVANT MOI , PRENDRE LA FEGAKAMA N’EST PAS MA PRIORITÉ

962Vues

Le Président en exercice de l’association gabonaise des arts martiaux (Agam) a mis un terme à la saison sportive 2019-2020 comme le confirme cette importante communication tenue mercredi à Libreville.

Au mois de janvier dernier l’association gabonaise d’arts martiaux que dirige maître Raymond OBAME SIMA avait procédé à l’ouverture de saison devant plusieurs athlètes par un stage pratique destiné aux disciplines ci-après ; le karaté , le taékwondo, et le Qwan Ki Do .

Pour des raisons multiples , liées en partie à la pandémie de Covid-19 , l’Agam ne pouvait poursuivre crânement son calendrier d’activité qui au demeurant était bien étoffé avec << la 2e édition de mwana karaté et du tournoi interclubs de l’Agam, les stages d’arbitrage et techniques dans les provinces du Woleu Ntem , Haut Ogooué et Ogooué Maritime>> des programmes que Raymond espère remettre sur les rails l’an prochain s’il est au commande de cette association.

L’année 2020 étant une saison électorale au sein de l’Agam , le bureau se réjouit du travail de fond qui a été mené par les différents acteurs dans le cadre de l’armonisation des statuts , il est question pour cette association de se conformer à la nouvelle donne dictée par la fédération gabonaise de karaté et arts martiaux affinitaires (FEGAKAMA)

Pour l’heure , la priorité du natif de la ville d’Oyem est ailleurs , il s’attelle plutôt à rendre visible son bilan d’activité à la tête de l’Agam , à l’approche de l’Assemblée générale , le mandat étant quasiment arrivé à terme << pour l’instant je me concentre à la restructuration de l’Agam , et s’il fallait prétendre à un tout nouveau mandat , la décision viendrait des sages après consultations.

Aussi , pour la question relative au renouvellement du bureau fédéral , en ce qui me concerne , j’ai des aînés devant moi il est encore très tôt pour envisager prendre ce fauteuil >> souligne Raymond OBAME SIMA qui au passage se félicite de la bonne tenue des activités au sein de l’association gabonaise d’arts martiaux.

Par Alvarez Oliveira

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
1 + 24 =