AfriqueFootball

VISITE CAF-FIFA : LE CAMEROUN ADOUBÉ

173Vues

Les infrastructures de la CAN ont fait l’objet d’un quasi-satisfecit de la part des inspecteurs des instances faîtières du football continental .

Sauf cataclysme , il n’y aura plus de glissement de date . La prochaine CAN se jouera selon toute vraisemblance au Cameroun . L’on tient cette certitude de la satisfaction exprimée par les 23 membres de la mission d’inspection qui vient de séjourner au pays des lions indomptables du 22 au 28 mai << Le Cameroun a des stades magnifiques et de bonnes infrastructures en général . C’est un plaisir d’être dans ce beau pays avec ses belles régions >> , s’est enthousiasmé Collins Smith chef de la délégation de la Fifa et responsable des tournois .

La caf est tout aussi dithyrambique : << La pelouse du stade Roumdé Adja de Garoua est très agréable . En tant qu’ancien joueur quand j’entre dans un stade , ce que regarde en premier lieu c’est le terrain . Celui de Garoua est de très bonne qualité >> ,se réjouit Antony Baffoe , secrétaire général chargé du développement.

Il faut dire que la visite au niveau des stades camerounais concernait au premier chef , ceux qui n’avaient pas été utilisés lors du dernier championnat d’Afrique des nations . Les quatre autres dont le stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé , le stade omnisport de Limbé , les stades de Japoma et de la réunification de Douala avaient déjà été inspectés .

Les structures sanitaires retenues pour la prochaine fête de football répondent de manière satisfaisante au cahier des charges . Une mention spéciale à ainsi été décernée à l’hôpital Laquintinie de Douala . Tant son plateau technique a été jugé irréprochable . Cependant ces points globalement positifs engrangés par le comité local d’organisation présidé par Narcisse Mouelle Kombi ministre des sports et de l’éducation physique , ne suffisent pas à entretenir l’illusion d’une idylle avec la mission CAF-fifa . Beaucoup d’efforts doivent encore être fait , dans les finitions des hôtels , certains de ces établissements sont encore en cours de rénovation à Douala .

Surtout que cette fois-ci ce sera une chambre par joueur . Mesures barrières anti-covid 19 obligent . Mais c’est au sujet des infrastructures de la région de l’ouest que des voies dissonantes ont été entendues en cause , selon la mission , la trop longue distance entre les lieux d’hébergement dans les environs de Bafoussam et les terrains d’entraînement surtout les trois stades annexes du stade de Kouekon en direction de Foumbot.

Il a alors été souhaité le rapprochement de ces centres d’entraînement des hôtels qui recevront les équipes de la poule de l’ouest . Ce à quoi le Cameroun a répondu favorablement. En conséquence des aires de jeu existant à Baganté et Bafang seront aménagé . Le terrain situé dans le chef lieu du département du haut -Nkam servira par exemple à l’équipe qui logera à l’hôtel de l’arrondissement de Bangou . En revanche c’est le complexe sportif d’Olembé à Yaoundé qui continue d’alimenter des polémiques qu’à à sa date de livraison. Mais Narcisse Mouelle Kombi persiste et signe << Cela est un engagement majeur que nous allons tenir. Cette enseigne sera disponible pour l’ouverture de la can >> une déclaration qui est perçu par certains comme une déclaration purement politique . Il n’en reste pas moins quelques raisons d’y croire : la pelouse ainsi que les vestiaires et autres commodités duvstade de 60 000 places sont quasiment achevés. Sans oublier les voies d’accès et les parkings . C’est le plus important pour la CAF et le FIFA .

Par Abraham Ndjana Modo, correspondant au Cameroun

Euphrem Edzo
the authorEuphrem Edzo

Laisser un commentaire

Résoudre : *
52 ⁄ 26 =